Image default
Commerce et Economie

La Provence, un territoire de choix pour acheter un vignoble

Avec une superficie de 27 000 ha et un volume de production déclaré d’un million d’hectolitres par an, le vignoble de Provence est un de plus grands territoires viticoles de France et du monde. Il attire de nombreux investisseurs, mais il y a toujours un certain nombre de points à étudier avant de se lancer dans un tel achat.

Les caractéristiques du vignoble de Provence

Un achat de vignoble en Provence permet d’espérer un rendement de base de 55hl/ha et un rendement butoir de 66hl/ha. La densité est de 2,5 m² par pied maximum, avec un espace de 2,50 m maximum entre chaque rang et 0,80 m sur le rang. Cette technique est particulièrement adaptée à des cépages de haute qualité qui s’épanouissent bien dans la région : grenache, cinsault, mourvèdre, syrah, clairette, verementino, sémillon, ugni blanc… La production se répartit comme suit : 80% de vins rosés, 15% de vins rouges et 5% de vins blancs.

On dénombre en Provence une cinquantaine de caves coopératives représentant 55% de la production et près de 400 caves particulières. Les domaines sont situés entre Avignon et Nice, sur des sols très divers (schisteux, argilo-sableux, calcaires, gréseux) et un sous un climat méditerranéen marqué par deux saisons sèches (en hiver et en été) et deux saisons de pluie (en automne et au printemps). Ces paramètres font qu’un achat de vignoble en Provence représente une grande opportunité d’affaires à ne pas rater. Cependant, comme tout achat immobilier et de surcroît dans le domaine de la viticulture, il convient de faire une analyse profonde avant de se jeter à l’eau.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un domaine viticole

Un achat de vignoble en Provence, comme ailleurs en France d’ailleurs, peut être motivé par des raisons diverses. Il peut s’agir d’un investissement plaisir et d’un souhait de revenir à la terre. Pouvoir produire son propre vin tout en profitant du climat et du paysage est le principal moteur de ce genre d’investissement, mais ce n’est pas une bonne raison pour transformer son achat en gouffre financier. Il convient donc de peser le pour et le contre avant de se lancer dans l’aventure.

On peut également faire un achat de vignoble pour diversifier son patrimoine et transmettre celui-ci à ses enfants. Force est de constater qu’un tel investissement prend de la valeur avec le temps, comme tout achat immobilier. C’est aussi un excellent moyen de faire perdurer l’appellation des bouteilles produites qui est un patrimoine en soi. L’acheteur peut même profiter de divers avantages fiscaux s’il intègre un groupement foncier viticole (GFV). Pour dénicher le terrain de ses rêves, le plus simple et le moins risqué, c’est de faire appel à un expert qui dispose de toutes les informations nécessaires à la réussite de la transaction.

Related posts

Pourquoi investir aux USA

Journal

Les astuces pour trouver du matériel agricole à prix malin

Journal

Un thème pour une déco de mariage facile !

Journal

Comment réussir un buffet ?

Claude

Les clés pour une bonne relation BtoB en e-commerce

Tamby

L’utilisation d’une alarme au quotidien

Paul