Image default
Vehicules

L’essentiel à savoir sur les voitures de collection

L’essentiel à savoir sur les voitures de collection
Notez cet article

Il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui sont fans de voitures anciennes et qui se mettent à les collectionner pour en faire un véritable loisir. En effet, il existe bien des voitures qui datent du XVIIIème siècle et qui sont encore en bon état en ce moment, ne citant que la 2CV de Citroën, le Volkswagen Cox, le Mercedes Benz et le Ford Mustang.

Il y a lieu de rappeler que les voitures sont considérées comme voitures de collection lorsqu’elles sont âgées de moins de 30 ans et aussi lorsqu’elles disposent encore d’un bon moteur et d’une belle carrosserie.

Bien évidemment, on ne rencontre plus ce genre de voitures que très rarement dans nos quotidiens, ce qui leur procure autant de valeur de nos jours.Sans parler du fait que les prix des véhicules anciens ont augmentés de 400% en dix ans, à cause de l’accroissement constant du nombre d’acheteurs.

Comment choisir une voiture de collection ?

Pour choisir une voiture de collection, la première chose que l’on doit vérifier est l’état de la caisse. Du moment que celle-ci présente les moindres signes de corrosion, tels que la présence de rouille sur les angles de la carrosserie ou encore la présence d’une peinture qui s’écaille, il faut avoir en tête qu’il s’agit d’une voiture mal entretenue et qu’il est fort probable qu’elle ne va plus durer longtemps.

Ensuite, le second critère de sélection est l’état du moteur. Pour cela, l’idéal est d’avoir une voiture qui ne génère ni trop de bruit, ni trop de fumée. Il faut également que son moteur soit propre car les voitures anciennes ne supportent pas la suie qui est créée par la combustion. Et bien sûr, la voiture doit être en état de fonctionner et de parcourir des kilomètres.

L’autre critère de choix aussi est le kilométrage de la voiture. Normalement, ce dernier ne doit être ni trop faible, ni trop fort afin de pouvoir en déduire que la voiture ne présente pas de problème mécanique.

Par ailleurs, il est également important d’opter pour une voiture qui intéresse les entreprises de rachat voiture collection, comme une voiture italienne, une voiture allemande une voiture américaine, une voiture anglaise ou encore une voiture française. Ainsi, il serait certain que la voiture aurait une valeur motivante lors de la revente.

Pour terminer, il est aussi conseillé de sélectionner une voiture facile à entretenir. Il convient de noter que les pièces des voitures anciennes sont presque inexistantes ou hors de prix sur le marché et il en va de même pour les mécaniciens qui savent s’en occuper. Par conséquent, la meilleure solution est d’acheter une voiture qui n’a pas trop de pépins.

L’assurance pour voiture de collection

Les assurances attribuées aux voitures classiques ne ressemblent pas à celles des voitures de collection. Tout d’abord, ces dernières coûtent moins cher que les normales. Puis, les assureurs n’exigent pas les mêmes critères d’admission que pour les voitures classiques. Cela est d’ailleurs compréhensible car les voitures anciennes ne sont pas utilisées fréquemment et aussi car leurs propriétaires font en général très attention lorsqu’ils les conduisent.

Cependant, il existe quand même quelques points qui sont vérifiés lors des visites, comme le nombre de kilométrage de la voiture et l’année du permis du conducteur. Enfin, il y a également une condition que les conducteurs de voiture ancienne doivent respecter, c’est l’interdiction de passer le volant à une autre personne. Pour information, l’interdiction de sortir du département d’origine sans autorisation a été abrogée dans les polices d’assurance des voitures anciennes en France, depuis l’année 2009.

Quid de la carte grise des voitures anciennes ?

Les conditions d’obtention d’une carte grise de voiture ancienne ne sont pas identiques à celles d’une nouvelle voiture. Effectivement, les propriétaires des voitures anciennes doivent acquérir une attestation de la Fédération Française des Véhicules d’Epoque ou FFVE et c’est ce document qui va certifier qu’il s’agit réellement d’une voiture ancienne ou d’une voiture de collection. Le coût de cette attestation est plus ou moins abordable mais il y a lieu de savoir que la périodicité du contrôle technique des voitures de collection est de 5 ans au lieu de 2 ans.

Pour finir, les propriétaires de voiture de collection n’ont pas besoin de payer la vignette Crit’Air et ils peuvent parfaitement aller n’importe où où ils le souhaitent avec leur carte grise, même dans les centres villes des grandes agglomérations.

 

Related posts

Comment économiser sur ses frais de déplacement au quotidien ?

Laurent

Ce qu’il faut savoir sur l’investissement en parking

Irene

Quels documents fournir pour avoir sa carte grise ?

Laurent

Une carrosserie brillante faite par des experts

Laurent

Top 3 des marques de porte-vélo les plus connues

Tamby