Image default
Sante et Beaute

Le jeûne et la santé du corps

La privation de nourriture ou le jeûne est une pratique très populaire pour ceux qui veulent maigrir ou pour ceux qui veulent garder leur forme. Cependant, le jeûne a plusieurs autres avantages aussi. Dans cet article, nous allons voir apporter plus d’information sur ce que le jeune peut produire au corps.

 

La réaction du corps face au jeûne

 

Il y a des malades qui suivent un jeûne thérapeutique, mais cela doit se faire sous la supervision d’un médecin. Ainsi, il n’est pas conseillé de faire une diète prolongée, sans qu’on consulte un médecin.

Quand on arrête de manger, les vitamines vont baisser, mais cela ne va pas être des pertes critiques. Seulement, après une diète de 24 heure, on va épuiser notre stock en glucose. Après, durant les 10 jours qui vont suivre, l’organisme va s’attaquer aux réserves protéiques du corps, surtout ceux au niveau des muscles.Il va aussi puiser dans les lipides pour avoir plus de protéines.

Un adulte de 70 kg avec 1m70 de taille a une réserve de graisse de 15 kg. Ainsi, il peut faire 40 jours de jeûne sans avaler quoi que ce soit. D’après un médecin spécialiste, le jeûne n’est pas si destructif que cela, il n’est pas si dangereux que cela. Le corps peut s’adapter à diverses situations.

Pour pallier ce manque de glucose, le corps va fabriquer un substitut en utilisant les lipides et les protéines du corps. Le substitut s’appelle le carburant du jeûne ou les corps cétoniques. Mais avec cela, le sang va être plus acide, le corps va s’adapter et apprendre à vivre avec ce qu’il a. ainsi, on peut avoir des nausées, des crampes, des douleurs abdominales et des maux de tête, mais c’est tout à fait normal de sentir une grande faiblesse quand on suit une diète prolongée. Mais on peut aussi tenter l’hypnose-pour-maigrir.

 

L’effet du jeûne sur la santé

 

L’effet du jeûne sur la santé est un peu flou, les médecins n’arrivent pas parfaitement à le comprendre. Toutefois, il y a ceux qui pensent que le jeûne produit le stress, va relancer les mécanismes d’autorégulation qui aura des effets psychiques inaccommodables. En outre, un jeûne prolongé va affecter les forces curatives et va agir en stimulant divers organes d’élimination. Alors, les hormones vont mobiliser toutes les réserves du corps pour produire un effet anti-inflammatoire. Cependant, il y a encore des études en cours vis-à-vis de la privation de nourriture pour certaines maladies telles que l’hypertension, le diabète ou le rhumatisme.

Il y a ceux qui sont complètement contre les jeûnes thérapeutiques, parce qu’ils font puiser dans les protéines, réduire ainsi les muscles. D’autres comptes à eux avertissent excessivement le jeune parce qu’il a des effets sur le cerveau et le caractère d’une personne. On ne peut pas être totalement pour contre, il y a ceux qui affirment que le jeûne modifie le fonctionnement en général du cerveau et affaiblit la capacité de jugement.

Par ailleurs, il y a une autre façon de voir qui est très correcte : autrefois, on n’a pas utilisé de frigo et la vie marchait bien.La nature a donné à l’homme la faculté de résister à la famine. Cependant, cela ne permet pas de vivre jusqu’à 90 ans. Le corps peut résister à une assez longue durée de diète, mais ce n’est pas très bien pour la santé.

 

Le jeûne vis-à-vis du psychisme

Tout le corps réagit au jeûne, même le psychisme. Avec les diètes restrictives, la faim va persister et on va avoir plus d’apathie, d’irritabilité ainsi qu’une sensation de fatigue et de faiblesse.Dans le corps, la cétone va augmenter considérablement, et on aura alors une perte d’appétit dans les quatre premiers jours avec le jeûne total.Toutefois, ceux qui suivent un jeûne rapportent toujours une sensation de bien-être, mais le mécanisme qui produit cet effet n’est pas encore très clair. D’après quelques personnes, cela pourrait être dû à l’augmentation du taux d’acide acétoacétique qui produit sur le cerveau le même effet que l’alcool. Par ailleurs, d’autres affirment que cette merveilleuse sensation de bien-être est causée par la sécrétion des substances ayant le même effet que la morphine par le corps.

Quoi qu’il en soit, le sondage confirme que deux personnes sur trois qui suivent le jeûne affirment qu’ils se sentent mieux après. Cela explique aussi le suivi des jeûnes depuis toujours. L’effet qu’il produit explique aussi son rôle dans les pratiques religieuses ou les rituels spirituels. En outre, le jeune a un effet potentiel qui procure du bien-être sur la santé. Le jeûne aide beaucoup à accélérer la guérison de plusieurs maladies. Toutefois, on ne doit pas faire le jeûne seulement quand on en a envie, les complications peuvent être graves. On doit toujours se faire assister par un médecin.

Related posts

Comment trouver le sommeil naturellement ?

Irene

La teleradiographie : misez sur l’avenir

Journal

Zoom sur la cryolipolyse

sophie

Comment trouver un médecin de garde en cas d’urgence ?

Journal

Le stérilisateur biberon et les différentes méthodes de stérilisation de biberon

Irene

L’essentiel à savoir sur le métier d’infirmier

Irene