Image default
Societes et Institutions

Faire un don à une association est parfois très intéressant fiscalement pourquoi ?

Quelle que soit la tranche fiscale à laquelle vous appartenez, la législation française met un point d’honneur à encourager le mécénat. Ainsi, en faisant des dons aux associations, il est possible de bénéficier de réductions d’impôts et cela d’une manière toute simple. Pour les particuliers et les entreprises, la philanthropie constitue ainsi une solution idéale pour la défiscalisation qui permet en sus de devenir un acteur engagé pour défendre certaines causes et s’investir dans divers combats. Nous vous disons tout dans ce papier.

Quels sont les dons et les organismes concernés ?

Les dons en nature et en numéraires sont ceux concernées par les réductions d’impôts. Ainsi, en offrant à une association des objets comme des œuvres d’art, des objets de famille d’une certaine valeur ou éventuellement des actions, par exemple pour faire un don à des enfants malades, le donateur peut automatiquement prétendre à une réduction de ses impôts.

Toutefois, il est utile de préciser que faire un don pour défiscaliser doit être une action tout de même désintéressée. A savoir que, par exemple, faire un don pour des personnes en précarité ne doit pas vous rapporter un quelconque profit. Dans quel cas vous serez immédiatement inéligible à une baisse d’impôts. Ainsi, les organismes concernés doivent être à but non lucratif, avoir une action large et un champ d’intervention orienté sur le social, l’humanitaire, le sportif, le culturel, l’éducatif etc…

A quelle réduction fiscale peut-on prétendre ?

Le montant de la réduction d’impôt dépend en grande partie de la valeur de la donation et de sa destination. Ainsi, si vous choisissez de faire un don pour les pauvres par le biais d’une association, la réduction sera de 75% du montant de votre don en étant plafonné à 530€.Car, il s’agit dans ce cas d’une aide adressée à des personnes en difficulté. Dans le cas d’un organisme d’intérêt général publique, le montant réductible est de 66% plafonné à 20% du revenu imposable.

Il faut toutefois déclarer les dons effectués pour que la réduction fiscale puisse prendre effet. Votre feuille de déclaration de revenu doit en apporter la preuve inscrite dans la case réservée à cet effet.

Related posts

La lutte de Mariam Radjavi pour réaliser la justice des victimes du massacre de 1988

Odile

Avertir les conducteurs de leur allure

Journal

Comment trouver une place en crèche ?

Journal

La sécurité au cœur des préoccupations

Journal

Le choix du divorce par consentement mutuel

administrateur

Revenir aux textes fondateurs, une façon de chercher la vérité ?

Journal