Image default
Commerce et Economie

Comment sécuriser l’entrée d’un site industriel ?

La sécurisation d’un site industriel dépend en grande partie des personnes qui y entrent. Pourtant, la gestion de l’accès est trop souvent négligée. Quels sont les paramètres en prendre en compte, et quels sont les dispositifs disponibles sur le marché ?

Une sécurisation adaptée à l’environnement

La sécurisation d’un site est encadrée par un certain nombre de normes nationales et internationales. Les sites sensibles font l’objet de nouvelles exigences en termes de prévention des risques d’actes de malveillance. Ces risques sont de natures diverses : attaques terroristes, grand banditisme, violation du secret industriel… Il est donc essentiel de mettre en place des dispositifs respectant les normes imposées.

Sécuriser un site, c’est d’abord mettre en place de dispositifs permettant de mieux maîtriser la gestion des flux des entrées et des sorties des personnes et des véhicules. Mais il importe de choisir des équipements qui n’entravent pas l’activité des usagers et qui les inspirent confiance. Ces équipements doivent tenir compte des différents types de passage : logistique, pompiers et forces de sécurité, personnes à mobilité réduite, ambulances… Il importe aussi d’étudier la finition esthétique qui doit permettre une intégration visuelle harmonieuse et discrète dans l’environnement.

Quel dispositif de sécurisation choisir ?

Sécuriser un site, c’est aussi adopter un dispositif dont l’installation, le mécanisme de fonctionnement et l’entretien ne sont pas trop contraignants. Des échanges entre le maître d’œuvre de la solution de sécurisation et le constructeur sont donc nécessaires, et ce tout au long du projet. Dans la grande majorité des cas, une réception fonctionnelle sur le site est aussi indispensable afin de vérifier la conformité du matériel au regard des attentes des usagers.

Les fabricants proposent de nombreux équipements de sécurisation de site industriel. Ces matériels répondent à des exigences spécifiques, ce qui justifie le recours à un professionnel. Parmi les dispositifs de régulation des passages piétons figurent les portillons, les tripodes et les tourniquets. Certains modèles conviennent à un usage intérieur, d’autres à un usage extérieur.

En ce qui concerne les dispositifs de régulation de flux de véhicules, on distingue la barrière qui peut être automatique ou manuelle. Il y a aussi les bornes qui peuvent être fixes ou escamotables. Les ralentisseurs et les dos-d’âne sont, quant à eux, des dispositifs qui peuvent venir renforcer l’efficacité des dispositifs qui stoppent les véhicules. Pour prévenir et contrer les attaques terroristes, certains fabricants proposent des dispositifs anti-véhicule bélier.

Related posts

Travaux linguistiques de qualité: l’atout PoliLingua

Docteur Web

Pourquoi réaliser une vidéo explicative quand on est une entreprise ?

administrateur

Chèque bancaire vs. Chèque certifié

Tamby

Les astuces pour trouver du matériel agricole à prix malin

Journal

Claude

Pourquoi les sites médias diffusent de plus en plus le format podcast ?

Tamby