Image default
Sante et Beaute

L’implant capillaire: la meilleure solution face à la calvitie

La perte de cheveux reste un sujet sensible pour beaucoup d’hommes. Et pour cause, le changement qu’elle produit est souvent brutal, déstabilisant et parfois inesthétique. Heureusement, des solutions existent aujourd’hui et il faut le dire, elles sont plutôt efficaces. Vous pouvez le demander Rafaël Nadal, à John Travolta ou encore à Chris Martin. Toutes ces stars vous confirmeront l’efficacité de la greffe d’implants capillaires, autrement dit soit la méthode FUE ou la méthode FUT.

La méthode FUE

Du terme anglais Follicular Unit Extraction, La FUE est une technique de greffe qui consiste à extraire directement des bulbes folliculaires sur une zone donneuse, en général l’arrière de la tête, pour les réimplanter ensuite dans la zone dépourvue de cheveux. Dans la mesure où le chirurgien qui réalise l’opération doit procéder de façon manuelle, la greffe FUE est souvent coûteuse en termes de temps d’intervention puisqu’elle peut durer en moyenne entre 8 et 10 heures. Mais cela vaut largement le coup, car cette méthode présente de nombreux avantages, surtout si vous votre calvitie est encore partielle.
Premièrement, puisqu’elle se fait sous une simple anesthésie locale, le patient éprouve très peu de douleur après l’opération. Et deuxièmement, la méthode FUE ne laisse aucune cicatrice et le résultat est si naturel qu’il faudrait être devin pour savoir que vous avez fait une greffe.

La méthode FUT

Aussi appelée la technique de la bandelette, la FUT (Follicular Unit Transplantation) est une méthode de greffe de cheveux qui consiste à exciser une bandelette de cuir chevelu sur l’arrière du crâne pour ensuite réimplanter les greffons qu’elle contient sur la zone dégarnie. Idéale pour traiter les calvities les plus avancées, cette technique présente l’avantage de donner des résultats très rapides, soit à peu près 5 mois après l’opération. Il faut savoir que toutes les autres méthodes de greffe demandent au moins 1 an après l’opération pour donner les mêmes résultats.
Cependant, en dépit du fait que la FUT soit l’opération de greffe de cheveux la plus pratiquée dans le monde, elle présente quelques légers inconvénients. Le premier concerne notamment le fait qu’elle laisse une cicatrice à cause de l’incision effectuée lors du prélèvement de la bandelette. L’autre inconvénient est que la méthode s’effectue sous anesthésie générale et donc elle peut entraîner des douleurs post opératoire.

La tricopigmentation pour affiner le résultat de la greffe

Contrairement aux deux techniques précédentes, la tricopigmentation n’est pas une greffe de cheveux, mais plutôt une hyperpigmentation du cuir chevelu. Elle permet de donner à vos cheveux l’impression d’être plus denses, notamment dans le cas où le chirurgien aurait manqué de greffons lors des implants. Aussi, les la tricopigmentation est plutôt une méthode complémentaire qui intervient seulement après une greffe capillaire.

Que ce soit avec la méthode FUE ou la méthode de la bandelette, l’efficacité de la greffe d’implant capillaire est garantie. Néanmoins, cela reste une opération coûteuse, d’autant plus qu’il vaut mieux faire appel à un chirurgien expérimenté si l’on veut éviter tout désagrément

Related posts

Avoir une maison équipée de thermomètre à utilité précise

Laurent

Noter la période d’ovulation pour tomber enceinte

Irene

Les avantages des tétines

Docteur Web

Accessoires de mode pour femme : les bijoux

Irene

Comment bien utiliser une brosse nettoyante pour visage ?

Irene

Le stérilisateur biberon et les différentes méthodes de stérilisation de biberon

Irene