Image default
Sante et Beaute

Ce qu’il faut savoir sur l’hypertrophie de la prostate

Notez cet article

Avec l’âge, la plupart des hommes sont touchés par l’hypertrophie de la prostate. Cette maladie se caractérise par l’augmentation de la taille de ce dernier et la compression de l’urètre. Des informations pertinentes à ce propos devront être portées à la connaissance de tous sans exception.

Quels sont les signes d’une hypertrophie de la prostate ?

L’hyperplasie bénigne de la prostate (hbp), également appelée hypertrophie de la prostate, entraîne différents symptômes aisément identifiables comme le blocage de la circulation de l’urine. Cette maladie occasionne également une fréquence accrue de la miction la nuit, des problèmes de vessie, des reins ou des voies urinaires. De ce fait, le malade éprouve des difficultés à uriner aussi bien la nuit que le jour. En effet, le jet urinaire devient difficile à amorcer, voire intermittent, avec l’impression de ne pas pouvoir se vider complètement la vessie. L’individu peut aussi présenter des fuites à la fin de la miction.

D’autres signes moins courants concernent l’incapacité d’uriner, l’infection urinaire et le sang dans l’urine. Pour infos, la taille de la prostate ne définit pas nécessairement la gravité des symptômes. Il se peut que certains hommes présentent une taille de prostate légèrement augmentée, mais les signes sont plus importants. Tandis que pour d’autres, les symptômes peuvent être mineurs alors qu’ils présentent une plus grande hyperplasie de la prostate. Chez les plus chanceux, les symptômes finissent par se stabiliser et régresser avec le temps.

Quel traitement suivre pour se soigner ?

Dès que la personne présente des problèmes urinaires, il est plus prudent de consulter un médecin. Cette précaution est nécessaire afin d’identifier ou d’éliminer toute cause sous-jacente. Le praticien proposera le traitement adéquat en fonction des cas de chacun. Pour ceux qui sont atteints par cette hypertrophie de la prostate, des traitements médicamenteux sont généralement recommandés. D’autres soins réduisant la production de dihydrotestostérone peuvent s’y ajouter. La prostate peut ainsi diminuer de 20 à 30% et les symptômes s’estompent. Si la prise de médicament est moins efficace, le recours aux interventions chirurgicales est de mise. La méthode utilisée par les spécialistes dépendra de l’évolution de la maladie. Certaines techniques consistent à introduire un appareil endoscopique de l’urètre à la vessie pour cureter les parties touchées.

D’autres méthodes visent à placer des tubes fins dans l’urètre afin d’assurer une bonne ouverture au conduit. Le patient peut également recourir à un soin naturel. Ici, les extraits de Beljanski sont les plus connus, et dont l’efficacité n’est plus à prouver. Selon plus de 40 malades atteints de l’hyperplasie, les extraits PAO V ont amélioré leur état de santé. Aussi, il a été constaté que les personnes ayant consommé ces extraits naturels ont vu leurs flux urinaires s’améliorer à des fréquences moindres. Ainsi, ils n’ont plus besoin de se lever pour uriner la nuit.

 

Related posts

Pourquoi faire appel à un opticien à domicile ?

Irene

Nœuds papillon en tissu vs nœuds papillon en bois : que choisir ?

Irene

Comment lutter efficacement contre le stress ?

Irene

Avoir une maison équipée de thermomètre à utilité précise

Laurent

Trucs et astuces pour faire un lissage brésilien pour les hommes

Docteur Web

Comment trouver le sommeil naturellement ?

Irene