Image default
Maison et Jardin

Les termes techniques à connaître en matière de caméras de surveillance

Si vous voulez vous renseigner sur les termes techniques utilisés en matière de caméras de surveillance, et bien on va vous aider ! Voici justement une petite liste des éléments qui sont toujours invoqués lorsque vous achetez ce genre de dispositifs de sécurité.

Angle de vision, objectif et focale

Pour commencer, il y a « l’angle de vision ». Celui-ci définit en effet le champ que la caméra puisse filmer. Pour les caméras fixes et moins performantes, cet angle est unique. Mais pour les caméras inclinables et orientables à 360° qui sont souvent proposées par les societevideo surveillance, les angles de vision sont multiples et les caméras peuvent se tourner dans tous les sens.

Le second terme à soulever est « l’objectif ». C’est à peu près l’œil de la caméra puisqu’il détermine l’angle de vision de la caméra. Ainsi, s’il est petit, le champ de vision serait plus large, mais s’il est grand, ce champ serait étroit.

Pour continuer, il y a également le terme « focale » qui insinue en fait la distance existant entre le foyer et le plan de formation de l’image. Pour un grand angle, cette distance est évaluée à 25mm et pour un standard, elle est à 50mm.

Lentille, diaphragme, chipset, compression et Lux

Mais la liste ne s’arrête pas encore là, il y a aussi le mot « lentille » qui est souvent mentionné en matière de caméras de surveillance. Cet élément a pour rôles de converger ou de diverger la lumière et aussi de définir la trajectoire.

En parlant de lumière, vous devez aussi connaître ce que c’est qu’un « diaphragme » car c’est ce qui ajuste les flux lumineux envoyés par l’objectif. Puis, il y a le « capteur d’image » qui, comme son nom l’indique, a pour mission de capter le signal lumineux. Ici, il convient de noter qu’il existe deux principaux types de capteurs d’images : les capteurs CMOS et les capteurs CCD.

Par ailleurs, c’est l’élément dénommé « chipset » qui s’occupe des flux de données et qui transforme aussi le signal lumineux en image. Quant à la « compression », il s’agit de l’action entamée pour libérer l’espace de stockage.

En ce qui concerne enfin la luminosité ou « Lux », il s’agit de la quantité de lumière minimum qui peut être filmée par une caméra.

Related posts

Conseils pratiques pour réussir une décoration intérieure originale

Odile

Bouilloire sans fil comment ça marche ?

Irene

Quelle déco industrielle pour une chambre ?

Paul

Comment installer une porte de garage ?

Irene

Qui contactez pour la rénovation de salle de bains et la pose de chaudières ?

Laurent

Quelques astuces pour bien décorer la maison

Irene