Image default
Vehicules

Fourrière : comment récupérer son véhicule ?

Vous avez mal stationné votre véhicule dans la hâte ou vous l’avez garé sur un stationnement interdit ? Si vous ne le retrouvez plus à votre retour c’est certainement qu’il aura été enlevé par la fourrière. Si cette situation peut particulièrement être ennuyeuse, il est relativement simple de récupérer votre voiture en étant au fait des démarches à réaliser.

Les démarches préalables pour retrouver votre voiture

Pour savoir quelle est la fourrière dans laquelle votre véhicule a été conduit, il vous suffit de contacter le commissariat de police de votre ville ou la gendarmerie. Dans le cas où l’enlèvement s’est produit en votre absence, vous recevrez un courrier avec accusé de réception vous informant de la mise à la fourrière de votre véhicule. L’idéal est d’agir au plus tôt afin d’éviter au maximum les frais quotidiens liés à la garde. Point rassurant, la plupart des fourrières sont ouvertes 24 h/24 tous les jours, vous pourrez donc récupérer votre voiture très rapidement.

Toutefois, il est indispensable que vous vous munissiez de la mainlevée pour pouvoir mettre de nouveau la main sur votre voiture. Ce document indispensable vous sera délivré par la police sur présentation de vos papiers d’identité et du certificat d’immatriculation. Vous devrez de plus vous acquitter des frais d’enlèvement ainsi que ceux de garde.

Quels délais pour récupérer votre véhicule ?

Si vous tardez à récupérer votre voiture au niveau de la fourrière, sachez que la procédure deviendra plus alambiquée. En effet, non seulement des frais supplémentaires seront appliqués, à votre charge, mais vous risquez de vous retrouver avec une expertise au bout du 4e jour que vous serez tenu de payer. Dans un tel cas, l’état de votre voiture sera examiné et si cette dernière est jugée comme présentant des risques, vous ne pourrez pas récupérer votre carte grise et vous serez obligé de procéder à des réparations avant que l’on ne vous restitue votre bien.

La pire des situations serait que votre voiture soit jugée impropre à la circulation et que sa valeur soit estimée à moins de 765 euros, auquel cas elle sera détruite. Il est cependant possible de la récupérer avec comme condition de vous acquitter de tous les travaux exigés. Enfin, si au bout de 30 jours, vous ne donnez pas de nouvelles, votre véhicule sera automatiquement mis aux enchères ou détruit si son état est jugé mauvais.

Related posts

Les raisons d’acheter une voiture chez un concessionnaire

Journal

Pourquoi opter pour une voiture d’occasion ?

Irene

Une carrosserie brillante faite par des experts

Laurent

Top 3 des marques de porte-vélo les plus connues

Tamby

Comment économiser sur ses frais de déplacement au quotidien ?

Laurent

Ce qu’il faut savoir sur l’investissement en parking

Irene