Image default
Emploi et Enseignement

Devenir musicien professionnel : quelles études privilégier ?

Vous rêvez de monter sur scène chaque jour et d’en faire votre métier : devenir musicien professionnel nécessite un peu de chance, sans aucun doute, mais aussi de véritables capacités et un savoir-faire particulier. Afin de vous donner toutes les clés en main pour concrétiser ce projet, découvrez quels sont les parcours scolaires à privilégier pour espérer être un jour sous la lumière des projecteurs.

Musicien dans le classique ou dans les musiques actuelles, deux parcours différents

Dans le domaine du jazz, de la pop ou simplement de la variété, les artistes qui vivent de leur musique sont très peu nombreux. En dehors des spectacles, ils ont généralement l’habitude de donner des cours ou de collaborer avec des agences de production, pour réussir à se dégager des revenus suffisants. Ces agences peuvent leur permettre de monter sur scène, mais aussi leur demander des missions plus spécifiques, comme celles consistant à créer un générique ou un jingle pour une émission, par exemple.

D’une manière générale, tous les musiciens dans ce secteur doivent être extrêmement débrouillards pour dénicher les opportunités, faire fonctionner le bouche-à-oreille et se donner toutes les chances de percer. Il est primordial d’avoir de vraies aptitudes sociales pour agrandir son carnet d’adresses et se faire connaître.

Dans le secteur du classique, les musiciens peuvent être recrutés par des orchestres philharmoniques. Il existe aussi des musiciens classiques totalement indépendants, qui se produisent en privé ou qui font des enregistrements. Que vous soyez soliste, chef de pupitre ou musicien du rang, vous devez avoir suivi un cursus spécifique pour entrer dans ce domaine relativement difficile d’accès.

Vous pouvez aussi devenir professeur de musique en conservatoire et vous produire en concert à certains moments. Là encore, pour cela, il faudra réussir des concours et faire vos preuves dans les conservatoires.

Quelles études pour devenir musicien professionnel ?

Il ne suffit pas de prendre des cours particuliers de chant pour faire carrière, vous vous en doutez certainement… Idéalement, on recommande de placer ses études sous le signe de la musique le plus tôt possible.

En effet, il faut savoir que certains conservatoires recrutent dès l’âge de 6 ans. Quand on débute si tôt, il est possible d’enchaîner trois cycles sur une durée de 11 années en tout, permettant au bout d’avoir un CFEM (certificat de fin d’études musicales) qui ouvre déjà beaucoup de portes.

On peut également suivre un cycle pour se préparer au DEM (Diplôme d’Études Musicales) afin d’arriver ensuite à entrer dans les conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse, à Paris ou à Lyon. Ces voies sont à privilégier si vous ambitionnez de devenir un musicien dans un orchestre, car vous aurez au bout de 3 années un DNESM (Diplôme National d’Études Supérieures de Musique).

Si vous cherchez plutôt à transmettre un savoir dans la musique, d’autres cursus sont possibles : passer un DE (Diplôme d’État) de professeur de musique, ou un DUMI (Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant) et un CAPES pour enseigner en collège ou en lycée.

Vous souhaitez accéder au titre de musicien interprète dans le domaine des musiques actuelles ? Sachez qu’il existe, et que vous pouvez y prétendre en vous rapprochant des écoles adhérentes à la FNEijma.

Selon le métier que vous allez exercer exactement, votre salaire sera très variable. Les musiciens ne gagnent pas du tout la même somme en fonction de leur célébrité et de leur activité. Toutefois, sachez que si vous êtes instrumentiste dans un orchestre national, vous pouvez prétendre à un cachet variant entre 2 900 et 3 300 € brut par mois.

Related posts

Les meilleures alternatives pour préparer l’anglais du Bac S

Irene

Comment apprendre aux enfants à aimer les maths ?

Irene

5 choses à savoir avant de suivre une formation en ligne

administrateur

Comment briller en entreprise ?

Irene

On n’apprend jamais trop pour son métier

Journal

Des formations adaptées pour mieux exercer vos fonctions

Journal