Image default
Maison et Jardin

Tout ce qu’il faut savoir sur le chauffage au sol

Notez cet article

Pour garantir un confort optimal dans une habitation, un système de chauffage performant et adapté à chaque pièce est nécessaire. Le plancher chauffant est une option intéressante. Zoom sur le sujet.

Les atouts et les limites d’un plancher chauffant

Les avantages

Le plancher chauffant est un système de chauffage de dernière tendance. Il fonctionne à l’aide de l’eau chaude qui circule dans des tubes. Complètement invisible, l’installation vous permet de circuler pieds nus dans une pièce en hiver sans attraper le froid. En plus de l’aspect économique, ce système dispose de quelques atouts indéniables :

  • La température est homogène sur toute la surface et procure une sensation de confort indéniable.
  • Un confort thermique optimal grâce à l’inexistence de trains de chaleur.
  • Plusieurs modèles de revêtements sont à votre disposition (carrelage, marbre marqueté, bois…).
  • Un système esthétique : en effet, l’absence de radiateur permet de libérer de l’espace et est totalement silencieux. Vous avez donc tout le loisir de disposer vos meubles et objets décoratifs comme bon vous semble.
  • Le plancher chauffant à eau chaude s’adapte à toute forme d’énergie de chauffage. Il est, en effet, compatible au fioul domestique, au granulés de bois, au gaz naturel, au gaz propane et aux pompes à chaleur à gaz ou électriques).

Les inconvénients

Malgré ses atouts, le plancher chauffant a également des inconvénients :

  • Ce système de chauffage augmente le plancher de quelques centimètres. Cela peut engendrer des désagréments notamment au niveau de l’ouverture et de la fermeture des portes.
  • En cas de panne, il faut casser et remplacer le revêtement. Cela engendre des dépenses supplémentaires.
  • Problèmes d’inertie : la durée entre le chauffage du sol et le refroidissement peut être longue. Cela peut causer des désagréments lors des fortes variations de température.
  • Des contraintes au niveau de l’ameublement : si vous disposez d’un plancher chauffant, il faut uniquement privilégier les meubles sur pied. Un ameublement placé à même le sol risque d’endommager votre mobilier.

Le coût d’installation

Le tarif d’un tel investissement est relativement élevé. Le prix minimum s’élève à environ 400 € et le prix maximum avoisine les 19 000 euros. Par ailleurs, l’État prend en charge environ 50 % des dépenses.

Si vous désirez installer une solution de chauffage au sol, le prix peut varier en fonction des critères ci-après : les travaux du sol, la superficie de chaque pièce, l’isolation et les matériaux.

Le prix d’un chauffage au sol varie également en fonction des modèles. Pour un chauffage au sol hydraulique, se situe entre 70 et 100 € HT le m². Celui d’un plancher chauffant électrique est de 40 à 50 € HT le m². Pour une version de luxe (plancher chauffant réversible), le prix se situe entre 100 et 120 € HT le m².

Il faut également prendre en compte le coût du matériel. Quel que soit le modèle, voici le matériel de base à prendre en considération :

  • Plaques isolantes : de 6 à 20 € le m²
  • Tubes PER : de 10 à 20 € les 15 mètres
  • Chape en béton : de 35 à 50 € le m²

Par ailleurs, il existe un matériel spécifique en fonction de chaque modèle :

  • Le plancher chauffant électrique requiert des collecteurs (10 à 20 € les 4 départs), des blocs collecteurs (8 à 15 € la pièce) et un débitmètre (500 à 1500 € la pièce).
  • Le plancher chauffant hydraulique nécessite une chaudière hydraulique (1500 à 3000 €) et une pompe à chaleur (1000 à 3000 €).
  • Un plancher chauffant réversible a besoin d’une pompe à chaleur réversible ( 6000 et 10 000 €).

Related posts

Un choix à faire pour la mosaïque et la couleur de l’eau

Laurent

Les principales étapes de l’aménagement du jardin

Irene

Dans quelles situations faire appel à un plombier ?

Journal

Les critères de choix d’un matelas

Irene

Les avantages d’embaucher un professionnel en débroussaillage pour votre jardin

Claude

Étudier la construction d’une maison

Claude