Image default
Maison et Jardin

A qui s’adresser pour des petits travaux de jardinage ?

L’entretien des végétaux peut être une tâche contraignante pour les particuliers qui manquent de compétences, d’autonomie ou tout simplement de temps. Des organismes spécialisés dans les services à la personne proposent leur service pour leur venir en aide.

Une solution professionnelle

On peut aimer les fleurs mais ne pas avoir la main verte. En effet, tondre sa pelouse, tailler sa haie, déparasiter les plantes, élaguer les arbustes, arracher les mauvaises herbes ou encore arroser les massifs peuvent devenir des tâches complexes, surtout pour les personnes âgées ou celles en perte d’autonomie. Pour les autres, le problème est surtout le manque de temps. D’un autre côté, les services d’un jardinier à temps plein peuvent revenir cher, et ce genre de professionnel ne se déplace que pour les travaux importants.

Le choix du travailleur à engager pour des petits travaux de jardinage reste la responsabilité du bénéficiaire du service. Ce dernier peut, par exemple, s’adresser à des services en ligne ou des applications de services entre particuliers. Ces applications sélectionnent les personnes à proximité, qui sont disposées à mettre leurs compétences au service des particuliers contre une rémunération raisonnable. Mais ces personnes n’ont pas toujours les outils, et la régularité de leur intervention n’est pas garantie.

Pour les petits travaux de jardinage, des solutions existent néanmoins pour continuer à avoir un jardin entretenu dans les règles de l’art. En tant que particulier, on a la possibilité de faire appel à un professionnel qui intervient dans le cadre des services à la personne. Le règlement de la facture peut se faire par chèque emploi service universel, une solution qui permet d’employer de façon déclarée un travailleur à domicile. Les Conseils départementaux, mutuelles et comités d’entreprises délivrent parfois des CESU préfinancés, ce qui permet de disposer d’un chéquier pour ce type de services.

Des avantages fiscaux à la clé

En faisant appel à un organisme de services à la personne, qui emploient des professionnels qualifiés disposant de leur propre matériel, on peut régler le problème de l’amateurisme. Ces professionnels interviennent régulièrement, et le paiement du service se fait à la tâche. Le prestataire est également tenu de respecter ses engagements.

Recourir à un organisme de services à la personne présente aussi un autre avantage : on peut bénéficier d’un crédit d’impôt représentant la moitié des dépenses engagées, avec toutefois un plafond de 12 000 euros par an. Les personnes en perte d’autonomie reconnue peuvent bénéficier d’aides au financement telles que l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Related posts

Choisir l’échelle transformable pour les travaux

Laurent

Quelle déco industrielle pour une chambre ?

Paul

Les avantages d’acheter un radiateur électrique

Irene

Comment entretenir efficacement un système de chauffage ?

Laurent

Un choix à faire pour la mosaïque et la couleur de l’eau

Laurent

Quels sont les modes de débarras maison disponibles ?

Irene