Image default
Immobilier

En quoi consiste la vente des murs commerciaux ?

Notez cet article

Un local commercial est un domaine que le propriétaire loue à des particuliers. Il sert à effectuer une activité rémunératrice, d’où le nom de murs commerciaux.

Comment choisir un bon local ?

Pour investir dans ce type de propriété, il est important de prendre en compte les critères suivants :

L’emplacement du domaine

Le prix des murs commerciaux dépend de la situation géographique. Ils peuvent avoir une excellente place dans les grandes villes, les arrondissements fréquentés, près des arrêts de transport en commun, à proximité d’un centre commercial. Leur emplacement est moins avantageux dans des endroits où les gens sont moins actifs et les moyens de locomotion moins nombreux. Le bien peut aussi être implanté dans une zone peu fréquentée ou faisant l’objet d’une rénovation communale.
Ainsi, la valeur du local dépend du niveau de fréquentation du quartier où il est installé.

La valeur du bien

Un local commercial est un bien utilisé par un tiers en contrepartie d’un loyer. Sa valeur n’est pas la même que celle des murs vides. En effet, pour estimer ce bien, il faut y inclure son contenu. En plus d’évaluer la location, le prix de la surface pondérée doit également être pris en compte. Cette dernière regroupe l’espace et les matériels, ainsi que les sanitaires qui font partie des murs commerciaux.
La valeur de la propriété dépend d’autres paramètres de sécurité et de confort. À savoir, la présence ou non d’une alarme anti-incendie, de l’existence de sortie de secours, la mise en place d’une vitrine. Le câblage des lignes téléphoniques et l’aménagement du système électrique ainsi que le respect des règlementations environnementales influent aussi sur le prix d’un domaine.
D’un point de vue logique, un local commercial déjà loué diminue les risques de mauvais investissement. En effet, l’existence de loyer perçu mensuellement est un gage de sécurité pour le bailleur.

Comment se déroule la vente des murs commerciaux ?

La vente des murs commerciaux implique souvent 3 parties : le propriétaire du bien, l’acheteur, l’agent immobilier.
En premier lieu, l’investisseur fait appel au service de l’intermédiaire pour négocier sur la valeur du domaine. Après quelques échanges, si les conditions sont propices, le prix de vente sera consenti par les principaux concernés.
En second lieu, un accord sera contracté par l’acquéreur et le propriétaire.
En troisième lieu, le dossier est remis au notaire qui se chargera de faire signer une promesse d’achat à l’investisseur. Ce dernier qui se conclura par un acte de vente, une fois toutes les démarches administratives effectuées.

Related posts

SCPI Malraux et SCPI Pinel : lequel choisir pour son investissement ?

Laurent

Comprendre les principes de déchéance de prêt

Irene

Les avantages fiscaux de l’investissement locatif

Laurent

Conseils pour investir sous les statuts LMP et LMNP

Claude

Pourquoi investir dans SCPI de rendement ?

Irene

Quel est le meilleur livret boosté en 2019 ?

Irene